RULE #13

J’étais en train d’écrire un mail à une jeune artiste, dont j’ai eu connaissance via un site de référencement modèles/photographe. Je suis allé sur son blog où elle a posté son expérience en tant que modèle sur ce site et visiblement, celle ci n’est pas très positive. En finissant mon mail, je me suis demandé comment les autres photographes procédaient pour interagir avec les autres membres. Personnellement, j’ai longtemps eu peur de contacter d’autres personnes, parce que je ne voulais pas donner l’impression d’être sur un site de rencontres. Du coup, il y a pas mal de mails qui ne sont jamais partis. (bon je vous rassure aujourd’hui je vais beaucoup mieux et j’arrive à communiquer)

En fait, je me rends compte, au fur et à mesure de ma fréquentation de ce site, que beaucoup de photographes ont des projets assez clairs. Je pense qu’un jour ils ont une idée, une image en tête et plaf ! (onomatopée) Ils veulent faire CETTE photo et rien d’autre. Ce qui pour le coup est très rassurant quand ils contactent quelqu’un puisque le projet est déjà prêt. Il n’y a plus qu’a coiffer, maquiller, et poser. Mon approche est très différente. Je n’ai jamais d’idée précise en tête (ou alors c’est vraiment très rare), et c’est pour ça que je propose aux gens de les rencontrer en amont. Ca me permet de me rendre compte de qui j’ai en face de moi, si cette personne a besoin d’être guidée, si elle est naturellement à l’aise ou si c’est un masque, si elle parle fort pour se faire entendre, si elle écoute ce que je dis. Bref, je prends des notes dans ma tête.

Ces notes sont très importantes pour moi, elles vont me permettre de savoir si la personne adhérera à mon processus de création. Il n’a rien d’exceptionnel, mais si je sens une défaillance à n’importe quel moment, il faut que je sois en mesure de savoir si elle est minime ou si elle est capable de ruiner la session que nous essayons de mettre en œuvre. Auquel cas, je ne ferai jamais cette session. Qu’on soit bien d’accord, ce n’est pas un refus de la difficulté, loin de là. J’adore le challenge s’il me procure du plaisir. Si je sais qu’une session peut se mal se passer, je vais être anxieux jusqu’au moment fatidique qui fatalement aura été déclenché par mon anxiété. Donc, ces notes sont très utiles avant la session mais aussi pendant. 97% de mes idées arrivent lors de la session, ce qui fait que je suis en permanence en train consulter mes notes cérébrales.

Pour en revenir à l’approche de communication, c’est assez difficile pour moi puisque je n’ai pas de projet à proposer. Je vois une image de la personne, si j’ai des infos supplémentaires, je les consulte de manière approfondie afin d’établir une ébauche de profil en ayant à l’esprit à chaque instant qu’il y ait une probabilité pour que je me trompe. C’est important. Puisque dans mon approche, je n’ai rien de concret à proposer à part mon travail déjà effectué, il faut donc que je sois audacieux dans ma prise de contact, et en cas d’erreur… Bon disons qu’il veut mieux éviter que je me trompe.

Je suis très curieux de connaître la réponse de la personne à qui j’ai envoyé un mail aujourd’hui. D’une parce que visiblement elle n’apprécie pas trop l’ambiance du site de référencement en question, ce qui n’est pas pour me déplaire et de deux, parce que je pense que c’est une personne qui pourrait m’aider dans mon processus global de création.

RULE #13 : Surround yourself with creative people


On parlait de quoi déjà ?

Je viens de faire l’erreur de répondre au téléphone alors que j’étais en train d’écrire. Je ne pensais pas que ça allait autant me bloquer. En fait, la personne qui m’a appelée est l’ancienne locataire de l’endroit où je me trouve. La raison de son appel : règlement de facture diverses et autres changement de nom


Crédibilité

Je me rends compte qu’en ce moment, j’ai très envie d’écrire sur tout et n’importe quoi. Et le plus drôle dans l’histoire c’est que dans ma tête le schéma est plus ou moins le même à chaque fois.
« Ce qui est intéressant dans <insérer un sujet>, c’est la capacité que nous avons de <capacité en rapport>


Les potes et la création

« Wow, ça pète ce que tu fais »
« Franchement, j’adore tes photos »
« Ce que j’aime bien dans ta musique, c’est que je me sens bien »
« Tu dessines trop bien ! »
Voilà une petite sélection de ce que vous avez pu entendre si vous êtes un créatif. Personnellement, à chaque fois ça me glace le sang, parce que je ne sais jamais